Fête de la chiropratique
Voici un petit résumé de l’histoire.
Dre Lison Gagné, Chiropraticienne
18 septembre 2018

Je vous écris aujourd’hui afin de souligner la fête de la découverte de la chiropratique par Daniel David Palmer.

Contexte de l’émergence de la chiropratique.

La fin du 19e siècle marque une période où la transmission du savoir au niveau de la santé se fait oralement. Différents types de pratiques sont exécutées de façons douteuses telles que les saignées, les purges, etc.  Le monde académique commence à réclamer un contrôle écrit du savoir pour ceux désirant exercer la médecine.

Le fondateur de la chiropratique est Canadien, le saviez-vous ?

À cette époque, Daniel David Palmer, un Canadien d’origine s’installe aux États-Unis où il fait différents types d’études autodidactes sur l’anatomie, la neurologie, la physiologie. Il s’intéresse également aux causes de la maladie et fait partie de différents groupes praticiens de pathologie humaine. Il s’installe à Davenport en 1887 et développe une pratique de « Vital Healer ».

« La chiropratique vient en aide à des milliers de gens partout dans le monde en augmentant le potentiel de leur corps. »

La découverte

À cette époque, Harvey Lillard était concierge dans l’immeuble où le bureau de D.D. Palmer se situait. Monsieur Lillard était sourd depuis plusieurs années. La surdité était survenue suite à l’exécution d’un effort intense en position courbée. Il avait même senti quelque chose « lâcher » dans son dos. Depuis ce temps, il ne pouvait plus entendre du tout. D.D. Palmer demanda à monsieur Lillard s’il voulait bien l’autoriser à faire un examen de son cou afin de voir ce qui s’y passait. À cette époque, il évalua qu’une vertèbre était « déplacée » par rapport aux autres. D.D. figura que s’il la replaçait, monsieur Lillard pourrait entendre de nouveau. Il lui demanda l’autorisation et fit la première tentative de « remettre » la vertèbre en place. Pour se faire, il utilisa un contact précis de sa main sur la vertèbre en question et fit une impulsion rapide avec une angulation précise. Soudainement, monsieur Lillard se mit à entendre de nouveau. La prédiction de D.D. Palmer s’était avérée juste. Ce fut la naissance de la chiropratique.

Évidemment, toutes les personnes qui consultent en chiropratique n’expérimentent pas des résultats aussi spectaculaires que monsieur Lillard. La chiropratique vient en aide à des milliers de gens partout dans le monde en augmentant le potentiel de leur corps. Maintenant, on peut étudier la chiropratique à l’Université du Québec à Trois-Rivières. C’est un doctorat d’une durée de 5 ans à temps plein.

Plusieurs belles histoires peuvent être partagées. Et vous, quelle est votre première expérience en chiropratique ?

Vous aimeriez recevoir ces articles avant qu’ils ne soient publiés?
Abonnez-vous à notre infolettre.

Réouverture à compter du 1er juin

Je suis heureuse de vous annoncer la reprise des activités de la clinique à compter du 1er juin.

Votre santé et sécurité sont au cœur de mes préoccupations. Afin de vous offrir les soins chiropratiques appropriés tout en respectant les mesures sanitaires requises, le port du couvre-visage est recommandé pour votre prochain rendez-vous. Si vous en possédez un, veillez à apporter le vôtre, sinon vous pourrez en avoir un sur place. L’ensemble des mesures à observer en clinique vous sera transmis lors de la prise de rendez-vous.

Pour prendre un rendez-vous, veillez procéder par téléphone au (514) 941-3196, par courriel info@chirovitalitesante.com ou via la page Facebook. Vous aviez une visite qui a été annulée pendant la période de confinement, vous pouvez procéder de la même façon.

Sachez que je vais rappeler tous les patients. Au plaisir de vous revoir et de contribuer de nouveau à votre bien-être neuro-vertébral !